La méthanisation  

une idée à concrétiser

» avec qui ?
Exporter en pdf  Exporter en pdf


 

Nous sommes deux entrepreneurs fortement engagés dans les énergies renouvelables,

 

 

                                           Christine et Laurent CHOPLIN     

 

 

 

 

 

 

2010  notre histoire se tourne à 100%  vers la méthanisation agricole...

  • dès lors nous nous consacrons quasi exclusivement à la méthanisation en rejoignant l'équipe de ARIA Energie.
  • nous n'étions cependant pas des néophytes puisque nous avions construit (dans notre cadre associatif) un digesteur sur une fosse existante à Puygouzon (près de Albi) pour la démonstration lors du salon des CUMA en 1996...
  • Bureau d'étude Constructeur, nous considérons que concevoir une unité de méthanisation suppose être capable de la construire et de faire face à tous les aléas d'un chantier. 
  • c'est ainsi que nous avons acquis une réelle expertise sur le terrain

 

 

 2015  nous créons l'entreprise           

  • Désormais installés dans un petit village du Perche, entourés d'éleveurs,  nous guidons votre reflexion jusqu'à l'émergence de votre projet puis nous vous accompagnons dans le montage des dossiers de la phase ingénierie de projet.  Enfin nous organisons la communication sur le projet, dialogue avec les habitants et les associations locales, présentations aux élus...
  • Structure indépendante, nous sommes "intégrateur de projet"
  •  Nous travaillons avec des partenaires constructeurs qui ont une  expérience validée depuis de nombreuses années chacun dans leur domaine spécifique :  génie  civil, process de méthanisation et valorisation du biogaz

 

 

 

et avant ça ? 

 

Décembre 1995, notre histoire débute  ...

Nous étions 3 ans après la conférence de Rio de Janeiro

 

 

  1.  A cette époque, le besoin était  d'informer sur ce que sont les énergies renouvelables et comment les mettre en oeuvre...Il y avait beaucoup d'idées reçues à défaire...Nous avons ainsi créé l'association "énergies solaires développement" dont l'objet était de défaire les sophismes liés aux énergies renouvelables par l'éducation de la jeunesse, l'information du public et la sensibilisation des élus
  2. Nous réalisons alors des opérations de démonstrations techniques telles que celle du Salon national des CUMA en septembre 1996
  3. Nous concevons au fil des années de nombreux outils pédagogiques : maquettes didactiques, livres jeunesse, méthodes pour les enseignants
  4. Nous formons des animateurs pour le compte des collectivités locales
  5. En 2001, nous sommes certifiés "EIE" (Espace Info Energie) par l'ADEME pour l'information du public et la sensibilisation des élus
  6. En 2007 nous cédons cet EIE à la Communauté de Commune du Sicoval (située au Sud-Est de Toulouse) . Il devient alors l'ALE (Agence Locale de l'Energie) SOLEVAL 

 

 

 

 

 

 

dès 1998, l' activité associative ne suffit plus... pour développer , il faut créer des entreprises ! 

C'est ainsi  que nos 2 premières entreprises voient le jour  : une en tant qu"'installateur" ; l'autre en tant qu'éditeur

  1. ARIA Energie
  • en 1998, Laurent fonde la SCOP arl ARIA Energie avec 2 associés. L'activité est d'installer des systèmes mettant en oeuvre des énergies renouvelables. ..principalement des systèmes de chauffage solaire, des centrales photovoltaÏques en site isolés...

           ARIA Energie acquière ainsi les moyens de financer sa R&D axée biogaz à la ferme

  • en 2001, Laurent se consacre à plein temps à l'EIE "énergies solaires développement et reste coopérateur non salarié
  • à partir de 2006, l'entreprise recentrera son activité sur la conception et la réalisation d'unités de méthanisation en milieu agricole    

 

 

      2. id SOLAIRES

  • l'année 2004 voit la création de notre société d'édition et de formation pour répondre aux demandes de matériels pédagogiques et de formation d'animateurs, ou d'enseignants.
  • nos livres et jeux acquierent une petite notoriété et SOLIX devient notre mascotte !
  • comme pour beaucoup d'autres entreprises, en 2009 la crise économique frappe notre TPE, condanant les collectivités locales à des restrictions budgétaires